3 questions à Williamson Razafindrano, gérant associé de Koytchaimmopro Madagascar

Publié le

Pourquoi avoir créé une filiale de Koytchaimmopro à Madagascar ?

À l’origine de Koytchaimmopro Madagascar, il y a d’abord une rencontre professionnelle et amicale avec Radj Koytcha, gérant et associé du groupe Koytchaconseil. À l’époque, il cherchait quelqu’un chez Koytchaconseil Réunion pour l’activité gestion de patrimoine. Compte tenu de mon profil et de mon expérience dans une grande banque en métropole, je me suis porté candidat. Rapidement, nous avons décidé de nous associer pour créer une filiale de Koytchaimmopro ici, sur la grande île. Madagascar est actuellement en plein développement sur le plan économique et immobilier. Malgré la crise politique, le pays souhaite attirer les investisseurs et faire du secteur privé le moteur principal de son développement. Le taux d’inflation actuellement élevé fait de l’immobilier une véritable réserve de valeurs et incite les investisseurs à acquérir de nouveaux biens en patrimoine. La demande est forte, notamment de la part d’entreprises et d’investisseurs notamment chinois qui s’implantent à Madagascar qu’ils considèrent comme le nouvel eldorado économique. Ici tout reste encore à faire et les opportunités en termes de business sont nombreuses.

Pourquoi avoir fait le choix de vous associer plutôt que celui de rester indépendant ?

La success-story de Koytcha à La Réunion et mon coup de cœur pour ses associés m’ont donné envie d’écrire avec eux un chapitre de l’histoire de cette jeune entreprise au parcours exemplaire. Enfin, les opportunités de marché qui existent ici, notamment sur le secteur de l’immobilier professionnel, m’ont fortement incité à me lancer sur ce créneau très spécifique en m’appuyant sur le savoir-faire et l’expertise de partenaires fiables et reconnus qui sont à la fois un gage de succès mais aussi de crédibilité vis à vis de nos futurs clients. Tout comme koytchaimmopro Réunion qui a su se tailler une place de choix sur son secteur d’activité, notre ambition est de devenir l’entreprise de référence en matière d’immobilier professionnel à Madagascar. Pour l’instant, nous sommes les seuls à proposer ce type d’activité de manière exclusive. De la même manière et dans l’optique d’un partenariat “gagnant-gagnant”, l’existence d’une filiale à Madagascar a pour objectif d’asseoir le développement du groupe qui souhaite s’ouvrir à de nouveaux marchés et de nouvelles opportunités sur un territoire immense avec un fort potentiel de développement sur le plan économique.

Quels sont les objectifs que vous vous êtes fixés ?

Aujourd’hui, Koytchaimmopro Madagascar, ce sont 4 personnes : deux commerciaux, une assistante et moi même. L’entreprise vient tout juste d’être créée. Nous sommes en pleine phase de prospection de biens immobiliers partout sur l’île et travaillons à bâtir et développer notre propre réseau de clients, de promoteurs et d’apporteurs d’affaires. Comme sa grande sœur réunionnaise, Koytchaimmopro Madagascar propose à ses clients : entreprises, particuliers, institutions, des biens à la vente et à la location qu’il s’agisse de bureaux, locaux d’activité, entrepôts et terrains. Grâce au savoir-faire du groupe Koytchaconseil et à la mutualisation des outils de communication mis en place récemment avec notamment un site internet dédié conçu sur le modèle de koytchaimmopro Réunion, nous disposons d’une force de frappe exceptionnelle qui doit nous permettre de nous faire connaître et de nous développer rapidement. Je suis confiant dans l’avenir. Aujourd’hui la filiale malgache pèse près d’1,5 millions d’€ de biens en portefeuille. Des transactions sont en cours de négociation notamment pour l’acquisition de nouveaux biens (commerces, bungalows et hôtel) à Nosy Bé.

Parcours express

Natif de Madagascar, Williamson Razafindrano, 27 ans est titulaire d’un master en finances et activités bancaires de l’Université de Picardie Jules Verne. Après une première expérience de conseiller en gestion de patrimoine chez LCL, il rejoint LCL banque privée jusqu’en octobre 2011, date à laquelle il décide de rentrer dans son pays pour se mettre à son compte. Entrepreneur dans l’âme, il croise la route de Radj Koytcha en juin dernier et devient gérant associé de Koytchaimmopro Madagascar.